Le blog de toutes les techniques et disciplines du vélo.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comment prendre un virage relevé en VTT ?

LA TECHNIQUE DE PRISE DE VIRAGE EN APPUI EN VTT

Lors de sorties dominicales en VTT, vous allez certainement vous amuser à réaliser quelques gestes techniques, à faire des wheeling, sauter une bosse,descendre une grosse marche ou monter une pente impossible.Mais peut être, trouverez vous sur le parcours ,un petit virage creusé par des motocross ou les pelles de quelques locaux avident de sensations.

Ce dimanche, mon ami Cyril et moi ,avons décidé de comprendre comment passer au plus vite en VTT ce genre de petits virages creusés et relevés.Nous avons tous les deux un style différent.Lui il possède un VTT Lapierre Spicy  2014 et garde les bases de la pratique de motocross et DH, moi j'utilise mon  VTT BTWIN RR 9.3 et reste dans les standards du cycliste touche à tout.

Le but de ce billet n'est pas d'expliquer la seule et unique méthode et technique pour aborder les petits virages relevés, mais de donner quelques éléments pour comprendre qu'est-ce-qui peut faire gagner de la vitesse au rider.

Lorsque un élément de physique est étudié, sa conclusion doit être faite toute chose étant égale par ailleurs c-a-d en ne prenant pas en compte des facteurs comme les obstacles, la composition du sol,la pression des pneus,etc...

COMPRENDRE LES NOTIONS ELEMENTAIRES DE LA VITESSE D'UN OBJET DANS UNE COURBE.

Tout d'abord, je présente notre terrain de jeu : un dessin de notre courbe.

VIRAGE_RELEVE.png

La vitesse angulaire , c_a_d, la vitesse pour parcourir la courbe entre le point d'entrée et le point de sortie qui forment un angle par rapport au rayon, est fonction de la vitesse linéaire et du rayon de la courbe.Bon c'est un peu compliqué , mais vous pouvez lire les quelques explications sur ce site:

explication vitesse angulaire

Pour "aller vite", dans le meilleur des cas c-a-d ou aucune contrainte ne s’appliquerait sur le pilote et son VTT, la façon la plus rapide de parcourir ce virage, serait de prendre le plus petit rayon du virage avec la plus grande vitesse linéaire.


la_courbe_ideale.png

Bon , heureusement , c'est un peu plus compliqué que cela dans notre cas.

Le problème est que le couple rider/VTT pèse un certain poids qui engendre une force centrifuge lorsqu'il est en mouvement. Cette force incite le pilote à partir sur l'extérieur du virage et donc à augmenter le rayon de braquage.De plus, plus la vitesse d'entrée dans la courbe sera grande, plus la force centrifuge poussera le pilote vers l'extérieure.


la_force_centrifuge.png


Par conséquent, il est extrêmement difficile d'augmenter la vitesse en gardant le plus petit rayon de la courbe. C'est assez normal, puisque pour une vitesse donnée, plus on diminue le rayon, plus la force centrifuge est importante.Dans ce cas, le pilote et son vélo se font vite éjectés au tapis ou sortent de la trajectoire.





Une des solutions est que le rider sorte le pied intérieur pour baisser le centre de gravité et diminuer la force centrifuge en contrebalançant le poids sur l'intérieur du virage. Cette solution permet de passer plus vite sur le petit rayon de la courbe mais pose un problème pour la suite: la relance après la courbe est freinée par le temps qu'i faut pour repositionner le pied sur la pédale et se mettre en position de pédalage.





VIDEO

Donc, pour diminuer cette lourde force centrifuge, il faut prendre un rayon de courbe plus grand.

Mais où prendre le début de cette courbe avec son vélo: à l'intérieur de la courbe ou à son extérieur ?

Et bien encore une fois, le dessin suivant va vous donner la réponse.


choix_de_trajectoire.png

Pour une vitesse linéaire constante, il vaut mieux prendre la courbe à l'extérieur du virage sous peine de se faire une nouvelle fois éjecter.

Mais doit on sortir le pied coté intérieur ou non ?

Dans notre cas , où le virage est relevé, la réponse est que ce n'est pas nécessaire car la contre force qu'engendre le "mur" du relèvement du virage tant à diminuer la force centrifuge en provoquant une force opposée à celle ci.

Alors quelle est la position du rider dans la courbe.?

Et bien, il doit baisser son centre de gravité au maximum en s'accroupissant sur le vélo (jambes et bras fléchis) et en positionnant les pédales soit horizontalement si la pente du relèvement est est très prononcée, longue et avec une bonne adhérence, soit la pédale extérieure en bas si la pente est plus faible et la courbe étroite. Il faut bien comprendre que plus la pente est relevée, plus vous devez augmenter la vitesse pour diminuer un risque de chute engendré par l'inclinaison du couple pilote/vélo.En effet, avec l'augmentation de la vitesse,la force d'inertie centrifuge va prendre le dessus sur la force de gravité.Le poids sera porté vers l'extérieur du virage , plutôt que vers le bas du virage. La résistance induit par la pente évitera de vous déplacer en dehors de la courbe comme si il y avait une force centripète qui vous retenez vers l'intérieur de ce virage.

INERTIE.png

Mais ne pouvons nous pas améliorer encore la vitesse ?

Et bien c'est possible dans le cas  où votre musculature et votre VTT le permet.


Prendre un virage en VTT façon Motocross.

L'idée est de rentrer fort dans le haut de la courbe pour venir "taper" dans le relèvement et provoquer une bascule importante de trajectoire pour ramener le rider vers le point de corde de la courbe et favoriser la relance.En résumer, le pilote rentre vite dans la courbe sur un grand rayon, utilise le relèvement pour changer de direction brutalement, et repart dans le bas de la courbe pour diminuer le rayon tout en accélérant.

la_trajectoire_motocross.png

c'est une méthode que l'on voit beaucoup en motocross. Cette technique est possible par le fait qu'une partie de la force centrifuge est absorbée par les suspensions et que le pilote peut donner du gaz par la suite. Dans le cas du VTT, le pilote doit bien appuyer sur le vélo dans le milieu du virage, afin de comprimer les suspensions et bénéficier du retour d'énergie (action suivi d'une réaction) et être catapulter vers la sortie du virage pour reprendre ainsi de la vitesse.

C'est la méthode privilégié par mon ami Cyril.




image provenant du site www.toutsurlamoto.com


l'entrée et la sortie du virage en VTT

Le regard du pilote

Un des points les plus importants de la réussite d'un passage rapide en courbe est le regard.Le pilote du VTT doit à la fois anticiper la prise de virage tout en fixant le point d'entrée et le point de sortie. Le plus difficile est de relever la tète en milieu de courbe pour projeter son regard vers la sortie du virage et la relance qui s'en suit.

Le pilote ne doit pas trop se focaliser sur chaque obstacle.Le risque est de vouloir faire un geste pour les contourner ,buter sur ceux ci et saccader la prise de virage en plusieurs temps qui au final allonge la durée de prise du virage et provoque des risques de chutes supplémentaires.

Décrocher le pied de la pédale ou non ?

Dans le cas ou vous êtes en pédales automatiques,décrocher le pied de la pédale peut occasionner un mouvement qui risque de déstabiliser le vélo et vous faire commettre une petite erreur de trajectoire.Cependant, si vous estimez que votre vitesse d'entrée dans le virage est trop importante et que l'angle que vous allez donner au vélo va vous conduire à une chute, alors sortez le pied ! Cela va engendrer un 3 ème point d'appui qui va remettre le centre de gravité dans le "Polygone de sustentation"

le_polygone_de_sustentation.png


La relance en sortie de virage

L'idéal est de prendre le virage avec les deux pieds sur les pédales et la pédale extérieure en bas.Ainsi, il sera facile de relancer le VTT avec le pied intérieur à la sortie du virage.






Le freinage.

Par rapport à tous les éléments précédents, vous devez adapter votre vitesse en entrée de courbe et donc doser votre freinage avant le virage. L'idéal est de relâcher complètement les freins dans le virage afin de bénéficier de l'accélération et de ne pas provoquer un dérapage.


ENFIN, sachez que la meilleure méthode pour aller vite est d'éviter de sortir de la trajectoire ou tomber.Donc, soyez propre et regardez bien devant vous.







N'hésitez pas à apporter vos solutions et expériences en commentant cet article sur le blog ou Facebook.

Sportivement.

Laurent.






Commentaires

1. Le 13/12/2014, 20:40 par jazzlo

Moi,j'essais de bien m'écraser dans le virage et rebondir pour en sortir avec le maximum de vitesse.En tout cas merci pour tous ces éléments.Sportivement

2. Le 14/12/2014, 11:57 par Corentin

Moi personnellement, avec ma propre expérience j'ai déduis que pour un beau virage bien relevé avec une trajectoire vraiment fluide il fallait : serrer les genoux autour du cadre ; mettre du poids sur le vélo, appuyer dessus. ; se tenir le dos bien droit (comme pour presque toute situation de ride) ; mettre le maximum d'angle pour garder la vitesse et vraiment regarder la sortie comme il a été dit ! Avec la compression des suspensions et un bon engagement, vous gagnerez même de la vitesse :)

Ensuite pour les virages moins relevés et plus "technique", toujours serrer les genoux au cadre, déhancher le bassin du coté opposé au virage, en faisant prendre de l'angle au vélo. Toujours en regardant la sortie, ça fait les 2 tiers du boulot à mon avis :)

Pour les virages plats ou en dévers, à force de regarder les worlds cup j'ai mes idées mais jamais vraiment vraiment mis en pratique encore.

Le tout tout en gardant toujours les pieds sur les pedales sans jamais poser son cul sur la selle!

En espérant en inspirer certains avec ma petite expérience, cordialement,

Corentin :)

3. Le 14/12/2014, 15:08 par LAUKG

Bonjour Corentin.
Merci pour ces précisions par rapport à ton expérience.Ta technique te permet de donner de l'angle au VTT, tout en portant le poids sur les roues et en baisant le centre de gravité afin de ne pas perdre l'adhérence. Bien serrer les genoux te permet de contrôler également l'inclinaison du vélo tout en ayant le haut du corps bien droit.Et le regard est très important, tu as raison.
Regarde cette photo de Danny HART provenant du site Mbaction.
http://mbaction.com/wp-content/uplo...
Sportivement.
Laurent.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.techniquesduvelo-leblog.fr/index.php/trackback/48

Fil des commentaires de ce billet